Khalifa Sall le maire de Dakar devant le juge…Il risque de payer 5 milliards CFA à…

Sauf prorogation, l’affaire opposant l’homme d’affaires Cheikh Tall Dioum au maire de Dakar sera vidée, aujourd’hui. Khalifa Sall et ses co-prévenus, Birahim Fall et Pape Seck, ont comparu pour les délits de voies de fait, violation de domicile, abus d’autorité et entrave à l’exécution d’une décision de justice. Pour la réparation de son préjudice, la partie civile Cheikh Tall Dioum, via son conseil Me Baboucar Cissé, avait réclamé cinq milliards de dommages et intérêts. Il est reproché au maire de Dakar d’avoir donné des instructions à la police municipale de faire obstacle à l’expulsion des occupants du cinéma El Mansour de Grand-Dakar. Une démarche qui, à en croire le plaignant, a compromis son projet de construction d’un centre commercial sur le site, devenu sa propriété. Ce que conteste naturellement Khalifa Sall, qui estime que le terrain abritant le cinéma El Mansour fait partie du patrimoine foncier de la Ville de Dakar. Il revient au juge Bara Gaye de trancher ce différend après un procès houleux, entre Cheikh Tall Dioum et l’avocat de Khalifa Sall, Me Aïssata Tall Sall. Le représentant du parquet s’était contenté de requérir  l’application de la loi.