Khalifa Sall divise le PS…Les Jeunes s’attaquent violemment à…

MOUVEMENT NATIONAL DES JEUNESSES SOCIALISTE

Réponse au « camarade » Moussa Bocar THIAM

Le politique est une affaire assez sérieuse que l’on ne résumer aux turlipinades d’un dilettante,  en mal de visibilité politique, du genre de Moussa Bocar THIAM. Heureusement, qu’au parti socialiste, les esprits servis et achevés ont compris cela, au point de n’accorder aucun crédit à des propos vils et méchants.  Ce parti socialiste que nous connaissons est  résolument tourné vers cet avenir radieux qui lui tend les bras. A l’avenir, Monsieur Bocar THIAM ferait  mieux de retourner sept fois sa langue dans sa bouche avant d’insulter encore l’intelligence des vaillants militants socialistes qui ne sont pas dans des calculs d’épicier.

Rappelons à ce pseudo socialiste de la dernière heure que quand le camarade Khalifa SALL se distinguait dans la bonne marche du parti socialiste, il était encore au biberon, en train de téter cette vile rancœur qui le caractérise et qui va le « tuer ». Dommage pour lui…

Le Camarade Khalifa est connu et admiré pour sa disponibilité, son militantisme qui n’est pas de la 24ème heure.  Son défaut, s’il en a, est de ne pas accepter la mort programmé du parti.

Khalifa Sall jouit d’une excellente notoriété auprès des militants socialistes soucieux de l’avenir de leur formation politique. Quel parti politique n’aimerait pas avoir cet homme politique en son sein ?

Nous invitons ce monsieur à s’excuser publiquement auprès des militants socialistes, après avoir peint la permanence du parti socialiste de sa commune aux couleurs de l’APR. Ce n’est donc pas à lui de dire qui est militant et qui ne l’est pas. Ne devrait-il pas se limiter à rapporter fidèlement les positions du parti ? Car les tiennes ne nous intéressent point.

Désormais nous lui appliquerons la loi du talion, œil pour œil, dent pour dent.

Enfin, il appartiendra aux militants socialistes le moment venu de dire qui peut être candidat du parti et non à un transhumant qui n’a pas fini de trahir, encore, notre parti.khalifa sall

Bassirou SAMB

Secretaire général Adjoint

Mouvement National des Jeunesses Socialistes