Khalifa Sall déjoue le sale complot de Diouf Sarr contre…

Comment va-t-il regarder le Premier ministre dans les yeux au prochain conseil des ministres ? Le ministre Diouf Sarr, général perdant de Bby à Dakar, visait le fauteuil Mahammad Boun Abdallah Dione. En cas de victoire. Et, il était à un doigt de réussir son pari.

La gifle que le maire de Dakar a infligée aux troupes politiques de la coalition présidentielle n’aura pas fait que des malheureux. Ainsi, le Premier ministre peut pousser un ouf de soulagement. Le maire de Yoff et ministre du Tourisme, avait taillé ses ambitions sur la victoire de Bby aux élections du Haut conseil des collectivités locales et territoriales. Il avait mis et fédéré l’ensemble des pontes de l’Apr sur son rêve malheureux de battre Khalifa Sall. Auréolé de sa victoire aux locales dans sa commune et le oui massif au dernier référendum, Diouf Sarr, sous les vivats de certains cercles hostiles à l’actuel Premier ministre, s’est mis à retracer ses ambitions politiques. Une lourde erreur politique de sa part. Mis au-devant de la scène par un certain populisme trompeur, Diouf Sarr, de par ses actes, avançait à visage découvert comme un débutant en politique. Il l’a appris à ses dépens.

Diouf Sarr avait largement misé sur la défaite de Khalifa pour…

Seulement, il avait misé sur la défaite de la coalition amenée par le maire de Dakar pour se positionner en force, aidé en cela par des partisans et courtisans qui commençaient à travailler les oreilles du Président de la République. Macky Sall, à qui on proposait une autre direction politique et qui passerait par remercier l’actuel Premier ministre et l’émergence d’un jeune pour créer un déclic. Et comme qui ne dit rien consent, ce silence du chef de l’Etat sera vite mis à profit pour faire bomber le torse au ministre du Tourisme. Encore que la défaite de Bby à Gossas, fief du Premier ministre, aurait pesé sur la balance des arguments pour « balayer » Abdallah, nous confie cette source. Et les informations mises à la disposition du Président Macky Sall sur la défaite de Gossas révèlent un large complot d’un cercle de feu travaillant pour l’atterrissage de Diouf Sarr à la Primature. Voilà donc une affaire qui est partie pour envenimer la solidarité gouvernementale. D’ailleurs, une autre source, nous renseigne que le maire de Yoff, pour avoir voulu prendre les escaliers par cette manière, « risque gros.» Va-t-il quitter le gouvernement ? La réponse appartient au Chef de l’Etat qui est en train d’apprécier  « froidement » la situation. Pour qui connait l’historique de l’amitié qui lie le Président Sall et Mouhammad Dione…