Kédougou: Le Mouvement Bamtaaré crache sur les réalisations de Benno Bokk Yakaar

La fédération Régionale du Mouvement Bamtaaré de Kédougou a organisé une conférence de presse ce vendredi 12 août 2016 à l’auberge  Thomas Sankara de Kédougou. Ce mouvement compte soutenir Karim Wade, le candidat de l’espoir.

Cette conférence de presse a mobilisé les représentants dudit mouvement dans les différentes communes de la région. Les organisateurs de cette rencontre ont  dénoncé la gouvernance du pays par l’APR et les partis alliés.

«Le Gouvernement issu de BBY se perd dans des conjectures depuis 4 ans. Après la traque des biens mal acquis, c’est la traque des leaders de l’opposition. Nous fustigeons le manque de considération du parti au pouvoir pour la région de Kédougou. Ici les jeunes diplômés, les jeunes artisans, les jeunes de manière générale vivent un calvaire du fait du chômage qui est devenu endémique. Aucun gouvernement n’a jusqu’ici tenu ses promesses en ce qui concerne le chômage des jeunes. Cette question importante  qui devrait être l’objet d’une forte volonté politique du pouvoir actuel, le souci de tout gouvernement et a été malheureusement  relégué au second plan » a indiqué M Modou Guèye, Président du Mouvement Bamtaaré.

C’est pourquoi, le mouvement Bamtaaré fait de l’emploi des jeunes, la clé de voute de son programme de développement économique car aucun développement ne sera opéré sans la force de travail que représente la jeunesse. Les différents projets économiques déclames par les tenants du pouvoir ont toujours laissé la jeunesse sur le quai et les résultats ont toujours été très peu probants.

Les organisateurs ont également ouvert une large fenêtre sur des questions telles que la loi sur la double nationalité, la gestion de l’environnement, la pollution des eaux et des sols, le haut conseil des collectivités territoriales dont Kédougou  et le problème  des Domaines Agricoles Communautaires et l’implantation des 35 forages du PUDC, forages qu’ils qualifient de puits burkinabés. Ces jeunes pensent  que le PUDC est un anachronisme pour le Sénégal car privilégiant les entreprises étrangères au détriment des nationaux.

Les membres du mouvement Bamtaaré pensent que  Karim Wade reste la seule alternative crédible. Lui seul sera capable de relever le niveau de vie  et faire de la région de Kédougou le poumon économique du Sénégal. La passion innée de Karim Wade pour le Sénégal n’est plus à démontrer. Et Bamtaaré se dit apte à porter la candidature de Karim  Wade à la prochaine présidentielle.

 Adama Diaby à Kédougou pour xibaaru.com