Karim Wade fête ses 47 ans en prison…C’est son anniversaire : les libéraux et Karimistes l’ont oublié

Un fait qui a échappé à tous les karimistes et les libéraux n’en parlent pas. c’est aujourd’hui le 1er septembre et Karim à 47 ans. Karim Meïssa Wade, né le 1ᵉʳ septembre 1968 à Paris. Il est aujourd’hui un prisonnier politique au Sénégal. Accusé d’avoir « volé » 4000 milliards qui ont fondu pour se transformer en 69 milliards, Karim Wade a été condamné par la Cour de Répression de l’Enrichissement illicite (CREI) à 6 ans de prison assortis d’une amende de 138 milliards. Lors de sa détention préventive, il a été retenu en prison par une seconde mise en demeure due à la révélation du plus grand menteur du Sénégal, pape alboury ndao (son nom en minuscule reflète la petitesse de l’individu) qui avait affirmé que le détenu aurait un compte de 47 milliards à Singapour. In fine ce compte n’a jamais été retenu par la CREI…Et malgré cela, Karim fut condamné sur le motif que les biens de Ibrahim Abou Khalil dit Bibo Bourgi, la télé de Vieux Aïdara et le sale journal du traitre Cheikh Diallo lui appartiennent. La CREI n’a jamais pu identifier un seul bien appartenant à Karim Wade sauf les 2 milliards dans un compte de Monaco qui lui ont été offerts par son père Abdoulaye Wade, le même qui a donné 8 milliards à Macky…Thiey Gorgui le Bon ! Gorgui, le Grand !

Xibaaru lui souhaite bon anniversaire et demande à Macky et à sa justice de revoir leur copie…

Penda Sow pour xibaaru.com

 

3 Comments

  1. TU T´ES TROMPÉ(E) PENDA SOW! LES LIBÉRAUX ET LES KARIMISTES N´ONT PAS OUBLIÉ L´ANNIVERSAIRE DU PRÉSIDENT KARIM MEISSA WADE. IL SUFFIT DE JETER UN COUP D´OEIL SUR FACEBOOK, PAR EXEMPLE, POUR SE RENDRE COMPTE QUE LES VOEUX D´ANNIVERSAIRE ADRESSÉS AU CANDIDAT DU PDS ET FUTUR PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE DU SÉNÉGAL PLEUVENT DEPUIS LA PREMIÈRE HEURE DE CE 1er SEPTEMBRE, JOUR ANNIVERSAIRE DE NOTRE LEADER.

    BON ANNIVERSAIRE KARIM MEISSA WADE!

  2. Je suis pas d’accord aujourd’hui pour combien de personnes c’est l’anniversaire aujourd’hui???

  3. DIXIT KARIM M WADE

    Jamais dans l’histoire du Sénégal, un homme public n’a reçu, autant de coups, de propos diffamatoires et outrageants. Systématiquement, je suis l’objet de graves accusations, de profondes détestations, d’attaques hallucinantes de la part de ceux qui nous connaissent à peine ou pas du tout.
    Impitoyablement, je suis sanctionné sans être entendu, jugé dans des procès sans défense, « condamné » sans recours possible. De ma présomption d’innocence, on s’en passe automatiquement. On me prête beaucoup trop ! Qu’on perde un marché public, une position, une faveur, un privilège, un titre, une fonction, aussitôt l’on me rend responsable. Qu’un ministre soit limogé, il prétend que son départ est la conséquence immédiate de son refus d’un prétendu projet de « dévolution monarchique du pouvoir ». Lorsqu’il pleut un peu trop à Dakar, je suis indexé ; lorsque le vent emporte le toit d’une maison à Pikine, je suis pointé du doigt ; lorsqu’un train déraille à Thiès, j’y suis pour quelque chose ; lorsqu’un accident survient sur la route, je suis vilipendé.
    Conformément à nos valeurs sénégalaises, je leur accorde mon pardon.

Les commentaires sont fermés.