Karim Wade a porté plainte en France parce qu’il n’a plus confiance à la Justice du Sénégal

Un des avocats de Karim Wade, Me Amadou Sall, par ailleurs, membre du comité directeur du Parti démocratique sénégalais (Pds), estime que l’acte de Karim Wade consistant à introduire une plainte en France, est une démarche pertinente. Parce que, explique-t-il, « sa détention a été déclarée arbitraire par le Groupe de travail des Nations-Unies ».
Et Me Sall de préciser que « ce groupe de travail n’a pas dit seulement que c’est la détention préventive de Karim qui est arbitraire, mais aussi qu’il n’a pas bénéficié d’un procès équitable respectant les droits de la défense ».
Selon lui, cette saisine de la juridiction française par son client vise à contraindre l’Etat du Sénégal à libérer le fils de l’ancien chef d’État, car il n’a plus confiance en la justice sénégalaise.
Me Amadou Sall était l’invité de l’émission « Grand Jury » de la Radio futurs médias (Rfm) de ce dimanche 7 février 2016.