Karim subit un autre échec devant la Cour Suprême…Mais c’était prévisible avec des juges « Mackyllés »

La Cour suprême a rejeté, hier, le recours déposé par Karim Wade pour obtenir l’annulation de la nomination d’Antoine Diome, informe « Libération ». En mai 2014, Karim Wade, via ses avocats, avait introduit un recours devant la Cour suprême pour récuser le magistrat Antoine Félix Diome, nommé alors substitut du Procureur spécial près la Cour de répression de l’enrichissement de l’enrichissement illicite (Crei). L’ancien ministre d’État estimait que Antoine Diome, une des chevilles ouvrières de l’enquête sur l’enrichissement illicite, n’avait pas le grade requis pour occuper ce poste.
Macky Sall avait alors retiré son décret de nomination avant de le remplacer par un autre, après avoir fait accéder Antoine Diome au grade requis.
Mais les avocats de Karim avaient encore attaqué le décret devant la Cour suprême, en soutenant qu’il ne saurait rétroagir, Antoine Diome ayant déjà participé à beaucoup d’actes de procédure.
C’est ce recours qui sera examiné, aujourd’hui, par la Cour suprême.
Hier, les avocats de Karim Wade ont boycotté cette audience. En effet, l’examen de ce recours intervient au moment où Antoine Félix Diome a déjà fini son travail sur le dossier Karim Wade et a été nommé Agent judiciaire de l’État en remplacement de Aïssé Gassama Tall. Il intervient aussi au moment où Karim Wade est déjà condamné à 6 ans de prison ferme et une amende de 138 milliards de Fcfa. Peine confirmée par la même Cour suprême.

La Cour a tout simplement rejeté le recours de Karim.

1 Comment

  1. Karim et ses avocats n’ont rien gagné au senegal devant la CRIE et devant la cours suprême.
    A regarder de prés combien de recours les avocats de Karim ont déposé ?
    Et le constat est zéro recours accepté.
    Je pense que ses avocats ne sont pas les plus nuls du senegal pour perdre tous les recours déposés.
    Là ;je me dis qu’il se passe quelque chose.

Les commentaires sont fermés.