Karim doit changer de prison…Mais les prisons ne veulent pas de lui et évoquent le manque de place

Beaucoup ignorent encore les vraies raisons du non-transfèrement de Karim Wade au Cap Manuel. Comme tout le monde le sait, Wade-fils loge depuis son arrestation à Rebeuss, …une prison qu’il était censé quitter depuis plusieurs jours. L’ancien ministre de la République reconnu coupable de détournement de deniers publics devait officiellement faire ses valises depuis 25 jours. D’ailleurs, l’ordre de transfèrement a atterri depuis lors entre les mains du directeur de la prison susnommée.
La prison du Cap Manuel jadis, construite pour accueillir des hommes de tenue, n’a cependant guère pu ouvrir ses portes à Karim à cause de sa forte population carcérale du moment. Des sources renseignent que le directeur de ladite prison, faute de place disponible, a opposé un fin de non recevoir. N’eût-été cette force majeure, Karim Wade aurait présentement partagé les couloirs du Cap Manuel avec certains célèbres détenus comme Thione Seck, Cheikh Alassane Sène, les Libanais de Jumbo, pour ne citer que ceux-là.
Toutefois, une autre opportunité pourrait s’offrir à l’administration pénitentiaire. Celle de se rabattre sur la prison du Camp Pénal. A cet égard, une petite flexibilité de mémoire permet de se rappeler de la volonté de Wade, au début de l’alternance, d’y construire de nouvelles cellules Vip, destinées à loger certains délinquants de l’ancien régime. En fait, il s’agissait d’une traque amorcée par l’ex-Président de la République. Celle-ci avait d’ailleurs permis d’arrêter quelques personnalités dont l’ancien directeur des Chemins de fer Mbaye Diouf et l’ex-directrice de la Sodida. Toutefois, la traque ne sera pas poursuivie, la construction de ces nouvelles cellules, non plus. Si cette option du Camp Pénal s’avère concluante, Karim Wade pourrait donc se retrouver locataire d’une prison dont son père avait initié les réaménagements. Affaire à suivre….
Dakaractu