Kalidou Diallo, un ancien ministre libéral devenu gros « mange-mil » du Palais soutient aveuglément Macky Sall

L’Alliance du leadership pour l’émergence et le développement (Aled) de l’ancien ministre de l’Education appuie le Président Macky Sall dans son choix de se conformer à l’avis du Conseil constitutionnel. Pour Kalidou Diallo, le chef de l’Etat n’avait autre décision que de respecter la décision des cinq sages. Ainsi, c’est «la mort dans l’âme», selon les membres de Aled, que Macky Sall a annoncé l’impossibilité de s’appliquer le quinquennat pour son mandat en cours. Mais l’espoir est toujours permis pour Aled, car au-delà de l’intangibilité du mandat de 5 ans renouvelable une fois seulement, il y a 14 autres points allant dans le sens de l’approfondissement et de l’élargissement de notre démocratie qui seront soumis au référendum. Voter Non au référendum signifie pour Khalidou Diallo accepter 7 ans renouvelables et voter Oui, c’est approfondir notre démocratie. C’est pourquoi, Aled va mettre toutes ses forces en oeuvre pour un «Oui» massif le 20 mars 2016.