Jubanti alerte sur le calvaire de deux Sénégalaises retenues comme esclaves en Arabie Saoudite

Le Bureau National de la Coalition «Jubanti Sénégal» s’est réuni ce samedi 20 Août 2016 afin d’examiner l’affaire des réseaux de sénégalaises «vendues» en Arabie Saoudite.

SENEGALAISES EN ARABIE SAOUDITE

Nous avons été contactés depuis l’Arabie Saoudite par deux femmes sénégalaises. Elles étaient parties pour travailler comme femmes de ménage. Mais présentement, elles vivent un calvaire indescriptible dans une maison où elles sont traitées comme des esclaves. C’est devenu un phénomène impliquant des réseaux dans toute la sous-région. Plusieurs filles seraient mortes ou emprisonnées dans ce pays. Nous condamnons l’irresponsabilité du Gouvernement qui a abandonné ses enfants. Nous demandons aux Autorités d’ouvrir une enquête avec l’implication des autorités saoudiennes et de la Haute Autorité de l’aéroport de Dakar pour identifier les personnes en difficulté et mettre la main sur les membres du réseau. Il est aussi important d’attirer l’attention du pouvoir public sur la menace que constitue ce trafic d’hommes qui peut déboucher sur le recrutement de futur terrorisme. D’autres pistes vers la Libye existent. Enfin, nous invitons l’Etat à résoudre l’équation du chômage qui est la source de tous les maux qui touchent la jeunesse.

BUREAU JUBANTI SENEGAL/ CONTACT : 77 536 29 67