Jean-Paul Diaz à ceux qui crient victoire au dernier référendum : «Ils n’ont rien gagné du tout»

Il a adopté une posture contraire à celle de compagnons de route. Le président du Bloc centriste gaïndé (Bcg) n’émet pas sur la même longueur que ses camarades de la mouvance  sur le référendum qui jubilent à l’issue du référendum du 20 mars dernier marqué le triomphe du camp du «Oui» dont il est membre. Dans un entretien accordé au journal «Le Populaire», Jean-Paul Dias a mis du sable dans le couscous des partisans du «Oui».

Depuis Paris où il séjourne, Dias père assène ses vérités: «Il s’agissait point d’une élection, mais d’un scrutin. De la même façon, ceux qui disent qu’ils ont gagné, ils n’ont rien gagné du tout. Parce que les conditions dans lesquelles ces gens-là ont pu être battus (membres de l’opposition), lors des élections, ne sont pas les mêmes qu’ici. Les Coalitions n’étaient pas les mêmes.»

Par ailleurs, se prononçant sur la situation en Gambie et le blocus de la Transgambienne, le leader du Bcg, qui dénonce un «complexe» des autorités sénégalaises vis-à-vis de ce pays, appelle le Président Macky Sall à rappeler à Dakar l’ambassadeur du Sénégal à Banjul.