Interview à l’Express.fr…Macky parle de la CMU, du Classement du FMI et de la question des migrants

L’Interview du Président Macky Sall a été réalisé Par Vincent HUGEUX, journaliste à l’Express.fr et publié le 26/01/2016 à 10:44, mis à jour le 27/01/2016 à 14:53

Interview l’express…Cmu, classement FMI et Migrants

« Malgré l’hécatombe qui, en mer ou dans le désert, décime les rangs des candidats à l’exil, des Sénégalais d’à peine 20 ans s’obstinent à tenter l’aventure. Comment les en dissuader?
Il est vraiment difficile d’admettre ce que l’on voit en Méditerranée. Puisque de jeunes Africains sont encore attirés par cet eldorado utopique qu’est l’Europe, la mission des dirigeants est de leur donner des perspectives de formation et de travail. Ici, nous essayons de développer des pôles d’emploi dans les zones d’émission de cette émigration.
L’opération Terre ferme consiste ainsi à aménager des domaines communautaires agricoles où l’Etat investit, afin d’épauler de futurs autoentrepreneurs dans la production et la transformation. Soyons clairs: chez nous, l’emploi salarié, réduit à la portion congrue, ne peut prendre en charge le flot de jeunes – 150000 environ – débarquant chaque année sur le marché.
Vous vous êtes engagé à étendre la Couverture médicale universelle à 75% de la population à l’horizon 2017. Y parviendrez-vous?
Je l’espère. A mon arrivée à la tête du pays, 20% des Sénégalais bénéficiaient d’une couverture maladie. Nous en sommes à 45%. Si l’on arrive à 70% l’an prochain, ce sera déjà très bien. Notez que nous avons aussi instauré la gratuité des soins dans les structures publiques de santé pour les enfants de 0 à 5 ans et pour les plus de 65 ans. Même chose pour les césariennes et les dialyses.
Le FMI place le Sénégal parmi les 25 pays les plus pauvres de la planète. Que vous inspire un tel classement?
Une grande irritation. Les indices, c’est comme les sondages: il faut les sentir, pas les regarder. La réalité, c’est que nous sommes la 4e économie de la Cedeao, derrière le Nigeria, le Ghana et la Côte d’Ivoire, et la 19e économie africaine. Si ce verdict a quelque chose de ridicule, il nous encourage à faire davantage.

Macky Sall en 7 dates
1961 Naissance à Fatick, d’un père manœuvre, puis gardien, et d’une mère marchande d’arachides ; jeunesse étudiante entre Marx et Mao.
2000 Après avoir rallié le libéral Abdoulaye Wade, il est promu directeur de la Société des pétroles.
2001 Ministre des Mines puis de l’Intérieur.
2004 Chef du gouvernement.
2007 Président de l’Assemblée nationale.
2008 Evincé, il fonde l’Alliance pour la République.
2012 Elu à la présidence au second tour avec 65,8% des voix, contre 34,2% au sortant, Abdoulaye Wade.