Insulté et humilié…Le commissaire Niang remis en selle et élevé par Macky Sall…Il a pris du grade

Le Président Macky Sall a élevé Oumar Maal et Abdoulaye Niang (photo) au grade d’Inspecteur général de police (IGP). Des contrôleurs ont été aussi nommés par le Chef de l’Etat qui a, en quelque sorte, réhabilité Abdoulaye Niang démis de ses fonctions à la suite de la vraie fausse affaire de drogue dans laquelle le juge Samba Sall lui a décerné un non-lieu total.Le Président Macky Sall et le ministre de l’Intérieur et de la Sécurité publique, Abdoulaye Daouda Diallo, sont décidés à apporter les réformes nécessaires au bon fonctionnement de la police nationale. Selon les informations de Libération, le Chef de l’Etat a nommé des Inspecteurs généraux de police (Igp) ainsi que des contrôleurs.
En effet, Oumar Maal, qui a remplacé Anna Sémou Faye à la tête de la police nationale a été nommé Igp. Mais, il n’est pas le seul puisqu’une injustice a été réparée. Démis de ses fonctions de Directeur général de la police à la suite de la vraie fausse affaire de drogue, Abdoulaye Niang a été réhabilité. Le Président Macky Sall l’a nommé IGP en même temps que M. Maal. On apprend d’ailleurs que Abdoulaye Niang devrait être fonctionnel avec un poste de haut rang dans les prochains jours.
Les mêmes sources renseignent que le directeur général adjoint de la police, Ousmane Sy, a été nommé contrôleur. Pape Mbacké Faye, le directeur du matériel et du budget au ministère de l’Intérieur accède au même grade. Ce, en même temps que Satacko Diop, un vieux de la vielle pour qui on ne tarit pas d’éloges au sein de la police. Comme Satacko Diop, Alioune Diagne est un as du renseignement. Il a été aussi élevé au rang de contrôleur de police.