Inondations au Sénégal…La solution passe par les entrepôts d’Aïda Ndiongue

C’est Le Témoin qui relève le paradoxe dans sa livraison du jour. Les inondations continuent de causer d’énormes désagréments au Sénégal. Ce, au moment où 1000 tentes, 150 motopompes de grand débit de 500 M3/heure, 500 bacs à ordures payés et réceptionnés par l’Etat à hauteur de 7 milliards FCfa dorment dans les entrepôts de l’ancienne sénatrice Aïda Ndiongue depuis 2010. Pour rappel, au sortir du Conseil interministériel sur les inondations, le 30 juin dernier, le ministre-conseiller et porte-parole du gouvernement avait déclaré à l’occasion que, « depuis 2012, le gouvernement a dépensé plus de 70 milliards de francs Cfa et relogé plus de 2000 ménages », dans le cadre de la gestion des inondations. Seydou Guèye informait également que l’Etat avait mis à la disposition du ministère du Renouveau urbain, de l’Habitat et du Cadre de vie, « une enveloppe immédiatement disponible de 900 millions de francs Cfa, dans le cadre de la prévention des inondations ». Ce qui veut dire, selon le journal, que la question des inondations « a été positionné en priorité absolue par le gouvernement, avec le Programme décennal de lutte contre les inondations (2012-2022) mis en place pour un montant global de 700 milliards de francs ». Alors comment se fait-il, peut-on légitimement se poser, que la furie des eaux continue à tuer malgré toutes les mesures prises pour mettre fin à la hantise des inondations ?