Injures contre la famille de la première Dame…La Cojer en colère, traite un rappeur de drogué et raté

A travers leur nouveau groupe « Cloche Art » qu’ils viennent de créer, le rappeur Niagass et son camarade Akhlou ont proféré des insultes à l’encontre du maire de Saint-Louis Mansour Faye et sa sœur de Première dame, Marième Faye Sall, lors d’un concert il y a quelques jours à Saint-Louis. Ce qui n’a pas été du goût de certains responsables de l’Apr à l’image de Matham Ba, coordinatrice adjointe de la Cojer départementale de Kanel, par ailleurs actrice de la culture. « Niagass nous fait honte, nous tous nous savons bien que la musique n’est pas faite pour des insultes. Elle sert à éduquer, à lutter contre le stress, à dénoncer l’injustice, à prévenir et orienter les gouvernants », dit-elle avant de souligner qu’en « regardant la vidéo, on saura que Niagass était dans un état d’ivresse insoutenable et que par conséquence, il n’avait pas la force de se tenir debout ».
Toutefois, comme si elle veut corriger l’insulteur, Matham Ba emprunte les propos de Victor Hugo : « l’enfant est une argile molle et fragile qui grandit et durcit avec la foi qu’on l’inculque depuis l’enfance ». Pour ensuite dire que l’éducation de Niagass a été ratée. En outre, Matham Ba précise qu’une première Dame et un ministre de la République toute maman souhaite l’avoir et ce n’est pas donné à n’importe qui. Ainsi, selon elle, l’islam dit que les enfants se différencient à travers la chance. Matham Ba considère Niagass comme « un sale rappeur sans rap ni de spiritualité » et ce pour dire que la culture sénégalaise ne va jamais permettre ces paroles dans la musique. Par ailleurs, elle avance que le procureur de République doit s’autosaisir de cet acte indécent.