«Implication» de sénégalais sur le scandale «Pana Papers» : Moustapha Diakhité invite les autorités judicaires à s’autosaisir

Le président du groupe parlementaire de la majorité Benno Bokk Yaakaar opte pour que la lumière soit apportée sur l’«implication» de citoyens sénégalais dans les révélations des «Panama Papers». Interpellé par le journal «Sud Quoitidien», Moustapha Diakhaté appelle les autorités judiciaires à s’autosaisir. Pour, explique-t-il, tirer au clair cette affaire.

Selon le député de la mouvance présidentielle, les paradis fiscaux sont une pratique «très répandue» dans le monde. Après avoir  dressé ce constat, il note : «Donc, ce n’est pas une bonne chose pour les économies des pays concernés par les révélations des ‘’Panama Papers’’».

Xibaaru.com

2 Comments

  1. « Donnez moi un homme et deux pouvoirs, et je lui ferai croire qu’un singe est son dieu. Donnez moi le pouvoir de le répéter et celui de lui interdire toute autre source d’information que moi. » Dixit le Révérend Moon. Alors vous avez compris. Les émissaires de Macky auprès des médias n’ont qu’une seule mission: Fermer les yeux et répéter.
    « Panama Gate. Questions ouvertes au journal Le Monde
    L’affaire Panama Papers, révélée par le Monde pose quelques questions que visiblement, aucun organe de presse professionnel n’a décidé, ne serait-ce que d’évoquer.
    Questions 1 : le Monde, qui nous parle de plus de 100 médias ayant participé à cette action, se révèle incapable d’en fournir la liste. A la question d’un lecteur à ce sujet, le Monde renvoie sur le site de l’ICIJ et la liste des journalistes, pas des médias. A J+2 de cette opération, la liste complète des médias participants n’est toujours pas publiée. Le Monde aurait-il quelque chose à cacher sur cette liste ? La valeur de ses participants ? Ou leur orientation ? Les journalistes français regarderaient-ils ailleurs pour ne pas s’étonner de cette absence ?
    Question 2 ; le fait qu’aucun média US notable ne participe à cette opération a-t-il une signification ?
    Question 3 : le Monde dément catégoriquement tout financement de Soros dans cette opération. Alors comment se fait-il que sa fondation Open Society(Soros) finance ICIJ (siège Washington) et qu’elle finance aussi OCCRP, autre participant de l’opération qui est, elle même financée aussi par USAID, l’agence du gouvernement US ?
    Question 4 : est-ce que ce ne serait pas la réponse à la question 3 qui impliquerait la prudence de la grande presse US sur le sujet ?
    Question 5 : que dirait le Monde si une officine de journalistes indépendants basée à Moscou et financée par des fondations d’oligarques proches de Poutine, lançait en pâture au public une liste de personnalités ayant des comptes secrets au Delaware ou au Luxembourg, ne comptant que des personnalités politiques majeures membred de l’OTAN et seulement une paire de sous-fifres Tchetchnènes ou Kazhaks déjà archi grillés pour faire bonne mesure ? Que dirait le Monde ? »

    par Jacobin
    Agoravox

  2. IL EST BON DE SIULIGNER QU OUVRIR UNE SOCIETE OFSHOR OU OUVRIRE UN COMPTE DANS LES PARADIS FISCAUX NE VEUT PAS DIRE ETRE UN DELINQUANT OU TOMBER DANS L ILLEGALITE.MEDIEURS POUYE P GOUDIABY OU ALIOUNE DOW SONT DES HOMMES D AFGAIRES SUR LE PLAN INTERNATIONAL.ILS SONT LIBRE D ENYREPRENDRE LEGALEMENT

Les commentaires sont fermés.