Imam Moussa Samb attaqué par son Adjoint : « il ne devait pas parler au nom de tous les Sénégalais »

Le sermon de l’imam Moussa Samb, lors de la prière de l’Aïd El Fitr (Korité), à la Grande Mosquée de Dakar, continue de susciter des commentaires. Le dernier en date émane de son adjoint en personne. El Hadj Malick Diagne s’est totalement démarqué de l’imam. À l’en croire, l’imam Moussa Samb peut bien s’exprimer sur tous les sujets. Seulement, indique-t-il, «il ne devait pas parler au nom de tous les Sénégalais». Au-delà de cette précision, El Hadj Malick Diagne est également revenu sur le lieu où le sermon a été fait. «Le minbar est un espace où on peut parler de tous les sujets, mais il faut y mettre la manière. J’ose espérer que la prochaine fois, il ne va pas le refaire», martèle l’adjoint de l’imam ratib.

1 Comment

Les commentaires sont fermés.