Idy zappe l’étape de Kolda à cause du Ramadan…Une décision qui met en danger Rewmi dans le Fouladou

Le ramadan qui pointe à l’horizon est la seule excuse qu’Idrissa Seck a utilisée pour justifier l’annulation de sa tournée dans la région de Kolda. A en croire l’ancien premier ministre de Wade « c’est parce qu’on est à quelques jours du début du ramadan qu’on a décidé d’annuler l’étape de Kolda » a joutant que « la délégation viendra à vous après le ramadan à partir d’une programmation beaucoup plus efficace ». Dans son face à face nocturne avec ses militantes et militants dans un hôtel de la place, l’ancien maire de Thiès accompagné du député Thierno Boccoum et autres, a tenu à justifier sa courte présence dans la capitale du Fouladou. « Nous sommes juste venus passer la nuit ici en provenance de Ziguinchor pour entrer à Sédhiou en passant par Kolda ». Malgré ces justifications, les quelques militantes et militants présents sur les lieux, n’ont pas manqué d’afficher leur colère face au report de l’étape de Kolda. Pourquoi donc ne pas annuler l’étape de Sédhiou et faire la tournée dans la région de Kolda ? S’interrogent quelques militants. Pour Mohamed Sankaré « il sera difficile de convaincre les militants sur les raisons de ce report qui risque d’augmenter les frustrations. Car les gens réclament Idy depuis très longtemps sans le voir physiquement ». Dans ce face à face d’explication qui a duré juste 22 minutes, les jeunes ont manifesté leur colère pour n’avoir pas pris la parole à fin de poser les problèmes du parti face à leur leader national. Visiblement déçus, les militants se sont dispersés avec une seule idée qui est celle de revoir Idrissa Seck au Fouladou après le ramadan. Une promesse qui déjà fait couler beaucoup de salive.
El Hadj Mael Coly à Kolda pour xibaaru.com