Idy n’a plus la côte à Thiès…Il est accusé de vivre dans les luxueux hôtels de Paris et de laisser Thiès dans la boue

Idy n’a vraiment pas de chance. Tout le monde s’en prend à lui. Et surtout lorsqu’il s’agit de son absence dans le département dont il est le président du Conseil, toutes les voix sont unanimes : Idy n’est jamais à Thiès.
Pour Abdoulaye Fall, par ailleurs chef de cabinet du ministre de la jeunesse, Mame Mbaye Niang, « il n’est plus question que les Thièssois acceptent de se laisser abuser par ce genre d’individus qui vivent calfeutrés dans les hôtels les plus luxueux de Paris, et ne viennent qu’à l’approche des élections et jouer au charlatanisme et disparaitre tout de suite après. Thiès n’acceptera plus jamais ce jouer ce mauvais rôle ».
Pour Abdoulaye Fall, « la notoriété dont a toujours profité Idrissa Seck s’est effondrée comme un château de cartes au fil du temps dans la capitale du Rail. »
« Même s’il est vrai que Idrissa Seck gagne les élections à Thiès, force est de reconnaitre que ses scores sont considérablement de plus en plus en baisse. Il est élu à la tête du Conseil départemental de Thiès, certes, mais c’est un président fantôme qu’on ne voit jamais au niveau de cette institution. L’absentéisme d’Idrissa Seck traduit son manque de respect envers les Thiéssois qui ont voté pour lui. Ce mythe n’est plus », a-t-il soutenu.