Idy le grand perdant de la recomposition politique…

S’il y a une recomposition politique au Sénégal, Idrissa Seck de Rewmi sera le plus perdant.  Cette assertion est de Mohamed Ly président fondateur du think tank Ipode. Pour ce dernier, Idy n’a jamais su constituer une large coalition
« C’est celui qui aura le plus à perdre ou à gagner selon l’angle sous lequel on appréhende la situation. Il gagnera le fauteuil de «chef de l’opposition», mais qui risquera de ne rien lui ramener du moment où Idrissa Seck n’a jamais su constituer une coalition large de partis alliés crédibles autour de sa personne ou de son parti. Une éventuelle participation du Pds à l’exercice du pouvoir affaiblirait naturellement Idrissa Seck. Ce qui explique d’ailleurs son manque de sérénité apparent depuis la sortie de prison de Karim Wade. Il feint même d’oublier qu’il a demandé la libération de ce dernier à l’International libéral pour ensuite dénoncer la même chose qu’il a donc défendue. Sa constance a encore été mise à rude épreuve sur ce sujet, ce qui ne manque pas d’entamer sérieusement sa crédibilité aux yeux de l’opinion une fois de plus. » a-t-il dait dans un entretien au journal LeQuotidien