Hausse des tarifs au port de Dakar : L’Unacoi-Jappo et l’Usetta craignent des répercussions sur le marché

Le fonctionnement régulier du marché connaîtra, dans un proche avenir, de sérieuses perturbations si des mesures de correction urgentes et hardies ne sont pas prises. C’est du moins ce qu’affirment l’Unacois Jappo et l’Usetta qui mettent en cause la hausse des tarifs au port de Dakar.

Dans un communiqué parcouru par Le Pop, l’Union sénégalaise des entreprises de transit et de transport agréés (Usetta) et l’Union nationale des commerçants et industrielles du Sénégal (Unacois Jappo), alertent les autorités sur les risques qui pèsent sur le marché.

« Les difficultés actuelles rencontrées dans le périmètre portuaire par les acteurs, tous secteurs confondus, transporteurs, commerçants et transitaires, ont atteint un niveau critique jamais constaté. La hausse généralisée des coûts de prestations portuaires opérées au port de Dakar, la congestion étouffante qui y règne, les facturations illicites abusivement effectuées par les compagnies maritimes, risquent inéluctablement de créer une situation d’instabilité économique et sociale qui peut être lourde de conséquences », alertent-ils.

Toujours, selon le document, « à cette situation de tension déjà intenable s’ajoutent les fâcheuses conséquences qui naîtront de certaines décisions graves et non coordonnées, unilatéralement prises par les autorités gouvernementales sur l’approvisionnement du marché en riz et sucre ». Ainsi, pour éviter toute situation de tension sociale inutile, l’Unacois Jappo et l’Usetta demandent aux plus hautes autorités publiques de prendre la pleine mesure de la situation et de s’accorder au plus vite avec les acteurs concernés sur les solutions de corrections nécessaires.