Farba Senghor flingue la gestion du Pds : « Oumar Sarr a failli à sa mission »

Lorsqu’il s’agit d’apprécier la gestion du Secrétaire général adjoint du Parti démocratique sénégalais Farba Senghor ne fait point dans la dentelle. A cet effet, invité de l’émission En Apparté sur Actusen.com, l’ancien ministre, pense que Omar Sarr a failli à sa mission. Par conséquent, il doit passer la main, dit-il. « Si on vous confie une maison pendant 3 ans et demi et que la situation ne s’améliore pas, si son propriétaire revienne, on doit démissionner » a dit le chargé de la Propagande et du Patrimoine du Pds. Qui ajoute : « Omar Sarr ne veut pas que j’en parle mais je continuerai d’en parler ». Farba Senghor n’en veut pas uniquement au maire de Dagana. Modou Diagne Fada en a pris pour son grade. En effet, le chargé de la Propagande du Pds accuse le Président du Groupe parlementaire. « Les Libéraux et Démocrates d’être responsable de 90% de la situation que vit aujourd’hui le Parti. Comment ? « Lors des investitures aux élections législatives et locales, Fada a placé ses hommes sur les listes, il a tout fait pour que les responsables de Dakar perdent » révèle-t-il. Analysant le délibéré de la Cour suprême sur le recours en annulation de l’arrêt rendu par la Crei contre Karim Wade, Farba Senghor dit ne pas être surpris, mais ne s’avoue pas vaincu, pour autant. Il a exhorté ses frères à poursuivre le combat pour la libération de leur candidat à la prochaine Présidentielle. Interpellé sur sa supposée fortune qui lui avait valu une convocation devant la Cour de répression de l’enrichissement illicite, l’ancien ministre des Transports aériens reconnait avoir des biens immobiliers dans ce pays, mais dit n’avoir rien à se reprocher. Pour lui, il n’a pas commis de malversation.