Farba Senghor contre la participation du PDS aux élection du HCCT


Si cela ne tenait qu’à Farba Senghor, le parti démocratique sénégalais suivrait Aïda Mbodji dans sa logique pour ne pas participer au scrutin pour la désignation des membres du Haut Conseil des collectivités territoriales. « En vérité, il faut savoir que cette participation à cette élection est la décision de notre parti. Mais cela ne veut pas dire que la majorité fait forcément l’unanimité. Et dans aucun pays où il y’a des élections, la majorité ne peut faire l’unanimité », a confessé Farba Senghor.

« C’est pourquoi je suis parfaitement d’accord pour que les fédérations qui n’ont pas envie d’aller aux élections territoriales puissent simplement décider de ne pas y aller, parce que c’est elles qui vont voter. Si une fédération du parti démocratique sénégalais décide de ne pas participer à ce vote, je ne vois pas pourquoi ce que le parti peut faire », précise-t-il.

« Ma conviction personnelle est que je fais partie de la minorité qui dit que le parti démocratique sénégalais ne devrait pas participer à cette élection du Haut Conseil des collectivités territoriales. Nous ne devrions pas y aller sans interroger les fédérations pour qu’elles donnent leur propre avis en toute souveraineté pour y aller ou pas. Je dis ça parce que je suis proche des fédérations et je suis pour qu’on les écoute et qu’on leur laisse le soin de s’exprimer avant de prendre toute décision », a déclaré l’ancien ministre libéral