Farba Ngom va tuer Macky…300 femmes menacent de quitter l’APR à cause de lui…

Si Macky Sall n’intervient pas pour mettre un terme aux attaques contre le Premier Questeur de l’Assemblée nationale, des femmes apéristes de Grand Yoff menacent de quitter l’Apr.

Après les attaques du maire de Kanel Haymouth Daff, la responsable Apr de Grand-Yoff Maimouna Cissé et son groupement féminin fort de 300 membres ont apporté, hier, en conférence de presse, une réplique salée à ce dernier qu’ils accusent derrière à la solde de son « nouvel ami» de Farba Ngom. A en croire Mme Cissé c’est une entreprise savamment orchestrée par le griot attitré du Président Macky Sall. Ainsi demande-t-elle à l’apériste en chef d’intervenir pour mettre un terme à ces attaques contre Daouda Dia. Mme Cissé et ses collègues disent ne plus supporter les « dérapages » de Farba Ngom. Ce dernier profite de sa proximité avec le couple présidentiel et du titre de « griot du Président » qui lui est collé pour faire des déclarations plus graves les unes que les autres, déplorent-elles. Très remontés, les plaignantes exigent du président Sall de recadrer Farba Ngom en cessant toute attaque contre Daouda Dia. Elles ont même menacé de quitter la formation politique du chef de l’Etat ou de geler leurs activités si jamais Farba Ngom n’était pas « remis à sa place ». Cette situation de guéguerre entre Farba Ngom et Daouda Dia depuis l’éclatement du riz de Thilogne ne serait pas sans conséquence pour l’APR qui peine toujours à procéder à se structurer véritablement dans le Fouta où son électorat de 2012 ne cesse de s’effriter. Ce qui avait favorisé d’ailleurs la transhumance de certains responsables locaux du PDS (Parti démocratique sénégalais), longtemps décriée par les militants apéristes de la première heure. Une grosse colère des femmes Apr de Grand-Yoff que le président de l’APR, Macky Sall doit donc bien décryptée.