Farba Ngom, le puissant griot de Macky pardonne à son…agresseur

L’information a fait le tour de la toile. Yilé Sarr a été arrêté par la gendarmerie à la suite d’une plainte déposée par l’honorable député Farba Ngom, maire de Agnam au nom de la commune.

Qu’est ce qui s’est passé?

Lors de la réunion de conseil municipal tenue ce week-end, le sieur Yira Sarr qui n’était jamais venu en réunion arguant qu’il préférait s’occuper de sa mercerie que de venir assister, jusqu’à pousser le conseil à l’exclure, a tenu à faire le déplacement spécialement pour ce conseil municipal. Arrivé sur les lieux, il a été interdit d’accès à la salle où devait se tenir le conseil municipal car n’étant plus membre. Il a forcé l’entrée pour pénétrer la salle perturbant la tenue de la séance. Mis au parfum, le maire de la localité Farba Ngom est venu lui expliquer qu’il ne pouvait pas accéder à la salle car n’étant plus membre du conseil municipal. Ne voulant pas écouter les explications du maire, Yila Sarr a forcé l’accès. C’est là qu’est intervenu le garde du corps de Farba Ngom pour le faire sortir. Il s’est agrippé au loquet de la porte pour la défoncer.
A la fin de la réunion, le maire de Agnam a déposé une plainte à la gendarmerie au nom de la mairie pour les dégâts causés par le sieur Sarr. Interpellé par la gendarmerie, il a été gardé à vue dans la nuit du samedi au dimanche. Après des médiations des dignitaires et militants de Agnam, le maire Farba Ngom lui a accordé son pardon au nom de la mairie, et il a été libéré hier dimanche en début d’après-midi…