Farba Ngom détourne 13 conseillers libéraux à Matam…Tout pour gagner le HCCT

Venus de tous les coins et recoins du département de Matam (de Dabia à Oréfondé), militants et responsables de la coalition Benno Bokk Yakaar se sont engagés à l’unanimité à laminer les trois autres listes concurrentes qui seront présentes dans les différents bureaux de vote du département. Farba Ngom, Sidi Kawory Dia (maire de Thilogne), Abdoul Guissé conseiller municipal de Thilogne, Yaya Abdoul Kane, maire de Dabia et ministre des Postes et Télécommunications, Amadou Djibril Diallo président du Conseil départemental, Moussa Bocar Thiam maire de Ourossogui et responsable du Parti socialiste, Abdoulaye Sally Sall maire de Nabadji Ciwol, Amadou Yéro Bâ, maire de Oréfondé et Amadou Kane Diallo, maire de Ogo, Assane Thimbo, Conseiller économique, social et environnemental de Nguidjilone, Diatourou Ndiaye directeur cabinet du Premier ministre et responsable politique de NGuidjilone, Mamadou Gassama responsable de l’Apr à Nguidjilogne et Mamadou Mory Diaw, maire de Matam sont revenus sur l’opportunité du Haut conseil des collectivités territoriales (Hcct). A les en croire, l’institution aidera davantage à fédérer les territoires au tour d’un idéal commun. Le député Farba Ngom se dit réconforté par la grande mobilisation des responsables de sa coalition pendant la campagne électorale. Mais, cela ne l’a pas empêché de demander aux conseillers de voter pour Bby. Et pour permettre aux conseillers d’aller voter tranquillement en sus des 2 millions remis par le parti aux différentes communes, Farba Ngom a remis séance tenante un million de francs pour aider à la restauration. Le député maire a par ailleurs pêché de gros poissons dans la mare de l’opposition. 13 conseillers libéraux de la commune de Ogo ont décidé de voter en faveur de la liste Bby.it une