Fada veut créer un parti politique…Avec la complicité du pouvoir et le soutien de Macky Sall

La sortie de Modou Diagne Fada, sur la création d’un parti politique, renseigne clairement sur sa motivation qui est de distraire le Pds pour après le casser en deux. C’est du moins la conviction du porte-parole des Libéraux, Babacar Gaye, qui estime que Fada le fait en complicité avec le pouvoir : « Modou Diagne Fada n’est plus membre du PDS. En étant en collusion avec l’adversaire, Il s’est lui-même auto exclu du Pds en posant des actes de nature à compromettre la cohésion du parti. Si c’était cela son combat, c’est perdu d’avance. Comment pourrait-il diriger une liste d’un parti politique dont il ne fait plus partie ? Cette annonce peut paraitre inédite pour vous et les observateurs de la vie politique. Mais, au Pds, tout le monde savait que c’était son objectif afin de négocier une position politique confortable avec M. Macky Sall dans la perspective d’une victoire du camp présidentiel. En réalité, Fada ne se soucie pas de l’avenir du Pds et de son candidat. Il a embrigadé des responsables et des militants du Pds à qui il a fait miroiter une bonne position sur la liste qu’il dirigerait aux prochaines législatives. Une telle ambition est en deçà des intérêts du pays et de l’offre politique du Pds. Il travaille à diviser le parti pour faciliter la réélection de M. Macky Sall qui l’a beaucoup soutenu à cet effet. »

1 Comment

  1. Le Pds est plus fort que quand il est attaqué de l’intérieur. Rappelez l’épisode des années 90 quand Diouf a utilisé les mêmes méthodes que son protecteur d’aujourd’hui lui inculque. Par ailleurs ce n’est pas une première pour Fada qui ne faisait pas parti des vainqueurs de 2000. Défendre pour défendre vos commanditaires, il faut connaître l’histoire politique du Sénégal afin de ne pas dire du n’importe quoi.

Les commentaires sont fermés.