Fada remet son destin politique entre « les mains du peuple souverain » pour un Sénégal de progrès

C’est officiel depuis samedi. Modou Diagne Fada n’est plus membre du Pds. C’est lui-même qui en a fait l’annonce, lors d’une déclaration qu’il a faite devant la presse. « Aujourd’hui,  force est de constater que, de plus en plus, le fossé s’élargit et l’espoir s’amenuit. Je constate avec regret de n’être plus convoqué à une quelconque réunion du parti ni associé à une quelconque manifestation du parti. Tout ceci dure depuis presque un an, et appelle indubitablement de ma part une décision », a dit Fada. Avant de souligner : « De guerre lasse, le cœur meurtri, je me résigne à prendre acte de mon exclusion du Pds, à remettre mon destin politique entre les mains du peuple souverain, à engager résolument avec mes partisans et sympathisants, aux côtés du peuple, la marche vers un Sénégal de progrès, dans la sérénité et le patriotisme ».

Sur sa lancée, le natif de Darou-Mouhty a indiqué : « Personne n’a rien fait pour recoller les morceaux. Je quitte donc le Pds, mais je reste membre du groupe parlementaire démocratique et libéral ».