Fabouly Gaye : « Nous avons affaire à un régime délinquant. Le combat va se poursuivre au prix de notre sang »

Le responsable national par intérim des jeunes du Pds n’a pas varié dans son engagement pour la libération de leur candidat à la Présidentielle, Rimka. Hier, c’est à 50 mètres des forces de l’ordre, que Fabouly Gaye s’est adressé à la presse, lors de la manifestation avortée des libéraux. Et c’est pour faire le procès du régime de Macky Sall «Nous avons affaire à un régime délinquant. Vous avez vu ce qui se passe. Ce qui est important, c’est nous qui avons posé un acte et nous allons continuer à poser des actes. Le Pds entend organiser la riposte jusqu’au bout. S’ils ne libérèrent pas nos camarades, nous les libérerons. Nous entendons faire face à ce régime dictatorial. Nous pensons que c’est le moment ou jamais de libérer le peuple», a fulminé M. Gaye. L’intérimaire de Toussaint Manga à la tête de l’Ujtl d’assurer que «la bataille aura bel et bien lieu.
Sur l’arrestation de certains de ses «frères» de parti, il dira clairement : «Cela ne nous surprend pas. Nous savions forcément qu’ils vont arrêter nos responsables. Le combat va se poursuivre au prix de notre âme et de notre sang, parce que nous avons affaire à des délinquants et il faut en découdre avec eux». A signaler que les jeunes libéraux ont réussi, à un moment donné, à perturber la circulation, en barricadant l’axe Place de l’Obélisque-Inspection d’académie de Ndakaaru, pour manifester leur mécontentement, suite à l’arrestation de Pape Samba «Rex» Mboup et de Pape Saër Guèye.