Bagarre à l’assemblée nationale pour l’installation des commissions : la police sur le point d’intervenir

L’installation des commissions de l’assemblée nationale se fait dans une cohue générale suivie de bagarres. Les vrais libéraux et démocrates dirigés par Aïda Mbodji ne veulent se laisser supplanter par un faux groupe mené par Fada qui n’a même pas les 15 députés pour mettre en place un groupe parlementaire. Et ce sont les députés de l’APR qui se battent contre les libéraux à la place de Diagne Fada. Niasse et le groupe Benno Bokk Yaakar voulaient installer les commissions. Les gens du PDS sont venus s’asseoir et ils voulaient les déloger…Et ce fut le début de la bagarre…C’est du n’importe quoi. Et la police risque d’intervenir d’un moment à l’autre. Moustapha Niasse a plongé l’assemblée nationale dans les moments les plus sombres de l’histoire…
Notre ARI suit pour vous cette bagarre entre parlementaires et revient vers vous le plus vite possible
Penda Sow pour xibaaru.com

4 Comments

  1. Si Macky SALL a sa MARQUE DEPOSEE, Aîda Mbodj vient de signer la sienne avec la « correction  » dite BOUGA destinée aux hommes inélégants. Désormais quand est devant une femme, il faudrait la respecter « bala mou leen di BOUGA! »

  2. LES LIBERAUX N’ONT JAMAIS DE RESPECT ENVERS LES INSTITUTIONS ET DE PLUS ILS NE VEULENT PAS LE DEVELOPPEMENT DU SENEGAL .
    TOUT CA POUR SATISFAIRE SEULEMENT DEUX PERSONNES ABDOULAYE WADE ET SON PERE .
    C’EST DOUDOU WADE QUI A ENTRAINE LE PDS DANS CETTE SITUATION ACTUELLE .

  3. TOUT CA POUR KARIM WADE HA..NON MILITANTS DU PAS ET JE PENSE QUE KARIM N’A PAS PLUS DE MERITE QU’AUX AUTRES MILITANTS.
    TOUT CA POUR FAIRE PLAISIR WADE ET SONT FILS.

  4. Tout ça par la faute de Fada, un fils du PDS qui a fini par trahir et se mettre au service de l’adversaire.

Les commentaires sont fermés.