Eva Marie Coll Seck boycotte l’association des malades mentaux du Sénégal…Macky doit lui parler

A moins de deux semaines de l’hommage qu’elle va rendre à son Président, Ansoumana DIONE, le samedi 14 mai 2016 à partir de 16 heures, dans le cadre de la célébration de son 16ème anniversaire, l’Association Sénégalaise pour le Suivi et l’Assistance aux Malades Mentaux (ASSAMM) s’inquiète du mutisme des autorités sanitaires. Prévue à l’Hôtel « le Ndiambour », déjà réservé à cet effet, cette importante manifestation très significative à laquelle seront attendues plusieurs hautes personnalités du pays, ne devra point enregistrer l’absence notamment du Ministre de la Santé et de l’Action Sociale, le Professeur Awa Marie Coll SECK, vu l’engagement sans faille des membres de cette Association à améliorer les mauvaises conditions de vie des malades mentaux, ici au Sénégal, en Afrique et dans le reste du monde. C’est la raison pour laquelle, ils invitent la tutelle à bien vouloir suivre les pas du vénéré guide religieux à Touba, Serigne Abdou Karim M’BACKE qui a eu à soutenir ce « Sargal Ansoumana DIONE » et ceux de Madame le Ministre Ngoné N’DOYE, Présidente de FEMIDEC (Femmes, Enfants, Migrations et Développement Communautaire), qui a aussi accepté et avec beaucoup de plaisir, d’être l’invitée d’honneur. Aujourd’hui, face aux multiples défis qui interpellent notre pays, en matière de santé mentale et de prise en charge des malades mentaux, surtout errant à travers les rues, au nombre de plus de 2192, causant d’énormes préjudices aux populations, le Ministre Awa Marie Coll SECK gagnerait plus en acceptant de collaborer avec l’ASSAMM. Et, pour cela, une audience avec Ansoumana DIONE, leur défenseur, est nécessaire voire obligatoire, en vue de mieux préparer ensemble cette activité déjà magnifiée par les citoyens sénégalais.

Rufisque, le 1er mai 2016

ASSAMM