Et si le khalif général des mourides avait obligé Karim à accepter la grâce ?

Ainsi donc, Karim Wade  a été  libéré  avant de quitter le pays pour  le Qatar. Ca, tout le monde sait. En revanche, on ignore  les transactions  autour de  sa libération. Baol Info est en mesure de vous dire que Karim n’a jamais voulu être gracié. Et il l’avait dit et redit  à ses avocats, ses sympathisants  et à son père. Cette décision avait même courroucé  Me Wade qui en a voulu à son fils. Bref, son ambition était de combattre pour faire valoir ses ambitions politiques. Et il ya  4 jours, un influent  chef religieux Mbacké – Macké avec qui nous discutions, nous avait dit que Karim serait élargi dans la nuit du jeudi au vendredi. Bien sûr on lui a demandé comment cela pourrait-il se faire dès lors que Karim aurait craché sur une grâce présidentielle.  On lui a même dit sur un air taquin, si Karim ferait du ma waxoone waxet comme son père.

Ce mbacké mbacké très « réseauté »  pour  tout ce qui se passe dans ce pays,  nous avait  répondu que Karim n’est pas demandeur et n’a jamais voulu être gracié. Et s’il en est arrivé là, c’est parce  d’autres personnes sont intervenues dans ce dossier

Question : Et si le khalif général des mourides avait obligé Karim à accepter la grâce ?

Abdou khadre Seck Pour Baolinfo.net