Encore une nouvelle fronde…Cette fois, les jeunes veulent la place des vieux…Au PIT chez Dansokho

Le secrétaire général du Parti de l’indépendance et du travail (Pit), Maguette Thiam, veut passer le témoin à l’instar de son prédécesseur Amath Dansokho qui a été élevé au rang de président d’honneur de cette formation politique de gauche. Et pour ce faire, Maguette Thiam et Cie envisagent d’organiser au mois de novembre prochain le congrès au cours duquel le Pit élira son nouveau secrétaire général. D’ailleurs, pour y arriver, les cocos de Khaar Yalla ont mis en place, samedi dernier, un comité de pilotage qui réfléchira sur les termes de références du congrès.
Creuset de cadres et d’idéologues rompus à la tâche, le Pit pourrait connaître un changement radical de visage si le vœu de la jeune génération est exaucé. Car, pour eux, le Pit se confond à Dansokho, Maguette Thiam, Ibrahima Sène, feu Sémou Pathé Guèye, entre autres. Et qu’il est temps que le parti qui regorge de grands cadres change de visage. D’après nos sources, le congrès risque de connaître des remous, car certains responsables commencent à s’agiter. Ils sont prêts à s’opposer à tout simulacre de renouvellement des instances sans débat à l’instar du congrès qui a vu Maguette Thiam succéder à Dansokho.