Encore un mouvement de plus…Le DCK est né dans le Djoloff pour défendre Karim et attaquer le régime

Qu’on le veuille ou non, Karim est aimé. La traquer de Mimi la décadence l’a rendu célèbre. Et c’est pourquoi les mouvement de soutien poussent comme des champignons à travers le pays. Et le dernier en date vient du Djoloff. Porté sur les fonts baptismaux le mois dernier, le mouvement « Djoloff choisit Karim était face à la presse, hier dimanche, à Dahra pour dénoncer « la détention arbitraire et abusive » de son candidat à la Présidentielle de 2017. « Notre leader Karim est incarcéré depuis le 17 avril 2013 sans preuves. Malgré l’avis du groupe de travail des Nations unies, le régime actuel continue de bafouer les droits d’un citoyen », a dénoncé le Coordonnateur dudit mouvement Abdou Thiam, par ailleurs membre de la fédération nationale des cadres libéraux. Fort de tout cela, le mouvement ‘DCK’ demande sa libération. Par ailleurs, les Karimistes ont critiqué la gestion de l’actuel régime. Selon eux l’agriculture est en panne. Pis, ils pointent du doigt des cas de non-transparence dans les affaires Pétro Tim, Arcelor Mittal, entre autres. Pour terminer les partisans de Karim lancent un appel à toutes les forces vives de la nation pour défendre la démocratie et la justice.