En visite à Kolda, Aliou Sall pris d’assaut par les doléances…Les maires lui réclament des voitures

Les maires réclament des véhicules à Aliou Salll

Le président de l’Association des Maires du Sénégal est en visite de courtoisie dans la capitale du Fouladou. Une occasion saisie par les maires de  Kolda pour poser des doléances sur la table d’Aliou Sall. Ici, le problème fondamental reste le manque de véhicules de fonctionnement dans les mairies. A en croire le maire de Bignarabé « la mobilité des maires est réduite faute de véhicules ». Kaba Diao ajoute que  l’absence de véhicule empêche les élus à assister les populations dans certaines de leurs difficultés. Autre difficulté du moment, est l’enclavement des communes rurales qui manquent de bonnes routes de liaison entre elles. Boubacar Mané maire de Mampatim se désole du manque de routes performantes à la mobilité des personnes surtout en activités génératrices de revenus. Il s’agit de l’enclavement de la Casamance Naturelle. Selon M Mané cet enclavement de la Casamance est aggravé aujourd’hui par le blocus de la Gambie. Suffisant pour que les maires du sud réclament la construction d’une voie de contournement qui facilitera la mobilité des populations, tout en réduisant considérablement les distances et leurs coûts. Sur toutes ces questions, les maires comptent sur le soutien du président de l’AMS. Et Aliou Sall de demander que ces questions portant sur l’enclavement, l’adduction d’eau, l’éclairage public et autres, soient argumentées dans un document lettré que l’AMS va plaider auprès des services compétents.  M Sall promet de trouver des solutions, tout en affirmant que l’AMS n’a pas de budget destiné à cela.  Malgré tout, Aliou Sow s’engage à côté des maires pour le développement de ces communes au grand intérêt des populations.
ELHADJI MAEL COLY