« Nous, au niveau de l’Alliance des forces de progrès, la première chose en termes de travail de fond et de base que nous faisons, c’est que nous renforçons les bases de l’Afp dans les 45 départements du pays. Vous voyez depuis des années, l’objectif est de renforcer la base, massifier l’Afp chez les femmes et les jeunes, chez toutes les structures existantes. Ce qui fait que, de plus en plus, non seulement nous renforçons la base sur la base des activités que nous menons au niveau de nos structures respectives, mais également nous faisons des adhésions massives dans les différents départements. C’est ce qui renforce la base d’un parti politique au sein d’une coalition. Plus le parti politique est représentatif, plus il se retrouve dans les critères édictées dans une coalition. Chaque fois, c’est ce que nous recommandons. Que chacun à la base se renforce et sur cette base, lorsque les militantes et militantes de toute la coalition et les responsables se retrouveront, ils retrouveront un consensus qui permettra d’avoir chacun sa représentativité en fonction du travail effectué à la base.

Mais ce qu’il faut savoir, un parti organisé comme le nôtre met en place toujours des structures, aussi bien à la base qu’au sommet, pour réfléchir sur les stratégies normales à adopter au sein du parti politique, mais également au sein de la coalition. Quand nous parlons de critères, c’est sur la base de réflexions poussées et objectives que nous le faisons. En temps venu, nous le mettrons en avant au sein de la coalition. » a-t-il déclaré dans les colonnes de sud Quotidien