Doudou Wade : « Je pense que le régime a compris qu’il était inadmissible de garder 40 personnes d’un même parti en prison»

Invité dans l’émission « Objection » présenté par notre confrère Baye Oumar Guèye sur Sud Fm, Doudou Wade s’est prononcé sur la libération d’une bonne partie des responsables du Parti démocratique sénégalais, après plusieurs mois de détention préventive pour diverses raisons politiques. Selon Doudou Wade, ces libérations constituent un signal pour eux. « Je pense que le régime a compris qu’il était inadmissible, en 2016, d’avoir une quarantaine de personnes en prison appartenant à un même parti », a-t-il déclaré. Se souvenant des propos tenus par le Chef de l’Etat à Kaffrine et qui disait qu’il allait réduire l’opposition à sa plus simple expression, l’ancien député, qui est revenu sur l’arrestation du Secrétaire général national adjoint du Pds, se désole que celui-ci ait été arrêté pour avoir seulement pris position à partir d’un article du journal Le Monde. « Le régime revient un peu à la raison parce que simplement Oumar Sarr a été arrêté arbitrairement. On attend maintenant un jugement », a confié le responsable libéral. Car pour Doudou Wade, le fait seulement de lever l’immunité parlementaire d’Oumar Sarr depuis janvier 2013, ne participe pas à la construction et la stabilité. « Qu’on nous laisse déterminer nos moyens d’action contre l’emprisonnement de nos responsables, contre la confiscation de nos droit », a soutenu le membre du Comité directeur du PDS. Toutefois, il a souligné que ces différentes libérations participent à l’apaisement de la situation politique.

1 Comment

  1. Depuis 4 ans qu’il est au pouvoir, Macky Sall a mis un opposant, par mois, en prison.

Les commentaires sont fermés.