Doudou KA gifle l’Opposition à Oussouye

n marge du lancement du mouvement « Macky Yaakaru Kassa » (My Kassa) tenu ce samedi 15 Octobre 2016, à l’initiative du Maire Edouard Lambal, M. Doudou KA qui représentait le parrain national Aliou Sall empêché, n’y est pas allé avec le dos de la cuillère pour descendre en flamme l’Opposition.
Edouard Lambal, par ailleurs délégué départemental permanent du mouvement « Falaat Macky SALL ak Doudou KA » (FMD) a réussi le pari de la mobilisation pour avoir réuni un grand nombre d’acteurs politiques autour de la réélection du Président Macky Sall à Oussouye. C’était en présence du Recteur Kourfia Kéba DIAWARA.
Doudou KA dira d’emblée qu’il trouve le débat sur le pétrole, « malsain et prématuré », surtout si l’on sait qu’aucune goutte ne sortira de terre avant des années. Au lieu de marcher aujourd’hui et maintenant pour un pétrole qu’on aura pas maintenant, l’Opposition aurait mieux fait de s’intéresser au vécu quotidien des Sénégalais et du monde rural. D’après le boss du FONGIP, le bilan du Président Macky Sall est si élogieux, en quatre années d’exercice seulement, que l’Opposition a du mal à construire un discours cohérent pour critiquer la politique économique du chef de l’Etat.
N’ayant trouvé aucun prétexte pour s’attaquer au bilan du Président de la République, elle s’est vu obliger de trouver un bon bouc émissaire en la personne de M. Aliou Sall, frère du Président. Et Doudou KA de se rappeler la fameuse fable Jean de la Fontaine où le loup disait à l’agneau : « Si ce n’est toi, c’est donc ton frère ! »
Sur la marche de l’Opposition, M. KA s’insurge contre le non-respect de l’arrêté préfectoral. Ce qui lui fait dire qu’« On est en face d’une Opposition qui se croit dans une République bananière ». Il soutient et défend le Gouvernement du Sénégal qui, selon lui « a fait respecter l’Etat de droit ».