Documents de Karim au Khalife Général des Mourides…L’entourage du Khalife dément l’information

Prétendus documents confidentiels de Karim Wade remis au Khalife général des mourides : L’entourage du Khalife dément et charge le collectif des jeunes marabouts
Les documents confidentiels que Karim Wade aurait envoyé au Khalife général des mourides sont considérés comme une intox L’entourage du Khalife a démenti formellement l’information. « Serigne Sidy Mokhtar Mbacké n’a pas eu vent de cette prétendue lettre confidentielle », informe un membre de l’entourage du saint homme qui fait savoir : « J’étais avec lui, hier (lundi), jusqu’à minuit et demi, mais il n’avait pas encore reçu une information allant dans ce sens, encore moins reçu un quelconque pli fermé, du moins, en ma présence », fait-t-il savoir. Poursuivant, il dira : « A mon humble avis, ces jeunes n’oseront pas transmettre ce dit document au Khalife, car le saint homme n’est pas dans ça (politique) », a-t-il indiqué. Abondant dans le même sens, une autre source du journal fera savoir : « Ces jeunes de ce collectif n’osent pas venir auprès du Khalife lui parler de politique. Ce serait à leur risque et péril car, la dernière fois qu’ils avaient tenté, ils ont été rabroués par le marabout. Ces gens-là font du trafic d’influence et de l’intox pour tromper l’opinion publique. Il faut les démasquer ».

A en croire d’autres interlocuteurs du journal, ces jeunes marabouts, en manque de popularité, en quête effrénée de buzz, de renom et de gloire, n’hésitent pas à vendre leur âme au diable pour paraître. « Il n’y a pas guère longtemps, ils sombraient dans l’anonymat. Personne ne les connaissait. Aujourd’hui, ils profitent de la situation de Serigne Assane Mbacké pour se faire un nom et sortir de l’anonymat », renchérit cet autre proche du guide religieux.

« Même les avocats de Serigne Assane Mbacké sont outrés et indisposés par les ‘sorties mensongères et désobligeantes’ de certains responsables du collectif », explique une source proche du dossier du jeune marabout. Selon ce dernier, les avocats se plaignent, en privé, des déclarations du genre « Serigne Assane Mbacké est approché par certains Mbacké Mbacké pour négocier sa libération à coup de mallettes d’argent. Ce genre de déclarations publiques vicient la ligne de défense de ses avocats ».

Le journal indique qu’ils ont tenté de joindre le coordonnateur du collectif des souteneurs de Serigne Assane Mbacké, en l’occurrence Serigne Abdou Khoudoss Mbacké Ibn Serigne Modou Faty Khary, mais en vain.
L’EnQuête

1 Comment

Les commentaires sont fermés.