Djibo Leyti Ka défend l’indéfendable…Il mélange les pédales en parlant du ministre de l’Intérieur APR

L’opposition est dans son rôle en désavouant Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Intérieur pour organiser les élections, mais pour Djibo Ka cela est compatible cependant. « Il y a de cela quelques années, le pouvoir actuel qui était dans l’opposition avait regretté cette démarche et Wade les avait entendus pour mettre Mr. Cheikh Guèye.
Abdoulaye Daouda Diallo maintenant c’est un militant de l’APR, il l’est comme l’avait été Ousmane N’gom », reconnait Djibo Ka. Qui ajoute que « c’est gênant d’être à la fois ministre l’intérieur chargé des élections et militant d’un parti politique, mais ce n’est pas incompatible ».
Pour cause, dira-t-il, « chacun a ses caractères et ses méthodes », mais il a demandé quand même à Daouda Diallo de se mettre un peu en retrait.
« La prochaine fois qu’il ne plonge pas trop dans la mare des politiques politiciennes ; c’est un membre fondateur de l’APR, c’est difficile pour lui de se dégager, mais je fais confiance à son esprit républicain, sa capacité de discernement. J’avais demandé son départ quand j’étais dans l’opposition, mais quand je l’ai connu mieux, je reconsidère ma position de principe »