Djibo Kâ parle en connaissance de cause

A l’époque, il occupait le poste de porte-parole du gouvernement, quand le régime socialiste dirigé par Abdou Diouf radié des policiers grévistes. Et, de l’avis de Djibo Leyti Kâ, ancien ministre de l’Education aussi on ne doit pas jouer avec les menaces de radiation car elles ont des conséquences désastreuses et dramatiques, « la radiation est une décision grave qu’on  ne doit pas prendre à la légère » alerte Mr Kâ.
Pour le leader de l’Urd, « à chaque fois qu’on sanctionne, c’est parce qu’on a échoué quelque part. Non sans reconnaitre que l’éducation est un secteur à la fois sensible et difficile. C’est pourquoi il demande au gouvernement de ne pas céder au chantage mais aussi de ne pas se décourager dans les négociations », exhorte Djibo Leyti Kâ
 Pressafrik