Abdoulaye Diouf Sarr répond à Khadim Guèye sur les 7 milliards alloués aux départements

Autour de la polémique des disparités sur les fonds de dotations destinés aux conseils départementaux, Abdoulaye Diouf Sarr ministre de la bonne gouvernance est revenu sur ces faits qui ont fait démissionné Khadim Guèye du département de Diourbel.

Le ministre Abdoulaye Diouf Sarr qui s’est livré à un exercice de renchérissement du discours de son prédécesseur, a surtout fait part des efforts considérables que le gouvernement du Sénégal a consenti cette année afin accroître les fonds de dotation attribués aux Conseils départementaux.

Sur directive du président de la République, a-t-il poursuivi, « un budget de 7 Milliards de FCfa issus de deux fonds parallèles est aujourd’hui mobilisé pour assurer le paiement des salaires aux personnels des mairies et Conseils départementaux. Et ce, jusqu’au mois de décembre 2016, date butoir d’exercice des missions annuelles pour les différentes institutions locales du pays ».

Pour rappel, les responsables de ces collectivités rebelles accusaient la tutelle de faire la part belle aux Conseils départementaux de Kaffrine, Matam et Kolda, qu’ils soupçonnaient d’avoir bénéficié en cette présente année d’exercice d’enveloppes plus garnies que le reste des collectivités du pays