Diop Decroix dénonce les arrestations, les brimades et les menaces sous Macky Sall

Pour Mamadou Diop Decroix, la « démocratie est nettement en recul depuis l’avènement de Macky Sall»

« La démocratie est en recul net dans ce pays. On n’a pas besoin d’être un opposant au Président Sall pour reconnaître que la démocratie est en recul. Car, la démocratie c’est l’altérité, c’est l’expression de la différence, pluraliste, et de la diversité. Le ridicule de tout ça, c’est que depuis 4 ans, l’opposition dynamique ne peut pas faire de manifestations de rue. Les manifestations de l’opposition interdites se comptent par dizaine. Pas de manifestions, ni rassemblement, ni marche, rien du tout. Et quand  l’opposition persiste, on lui envoie la troupe. Le comble, la répression des simples populations, notamment celles de Dianamary l’année passée, lors du passage du ministre de la jeunesse pour les besoins des vacances citoyennes. Elles ont été vivement réprimées et emprisonnées à Kolda pour avoir barré la route au ministre, réclamant l’électrification de leur village. Tout compte fait, le système est en recul. Et la responsabilité est partagée Si le pouvoir brandit le bâton et que l’opposition  recule, ça montre quelque part que l’opposition est complice de ça. Parce que lorsqu’on s’engage en politique, c’est pour un idéal et non pour des sous. Et si la démocratie est arrivée à ce stade, c’est parce que de braves politiques se sont donnés corps et âme pour la défendre» a-t-il dit dans les colonnes de Sud Quotidien