Dianté et le grand Cadre remettent l’école en désordre…Grève le 10 mai sur l’étendue du territoire

Pour le paiement de leurs rappels, les enseignants promettent de paralyser les lycées la semaine prochaine

Toujours d’attaque ! Le Grand cadre des syndicats de l’enseignement (Gcse), qui accuse le gouvernement du non-respect de ses engagements vis-à-vis des enseignants, promet de paralyser le fonctionnement des lycées la semaine prochaine. Le coordonnateur de ladite structure, Mamadou Lamine Dianté, et ses camarades ont axé leur plan d’action sur : la rétention des notes jusqu’au second semestre, le boycott des conseils de classes, y compris les différentes formes d’examen blanc, observer un débrayage le mardi 10 mai à partir de 10 heures suivi d’assemblée générale. Le mercredi 11 ami, renseignent-ils, «on aura une grève totale».

La colère de ces enseignants fait suite au non-respect par le gouvernement des délais indiqués pour payer les rappels de ces derniers, les mises en solde, etc. Selon M. Dianté, le gouvernement a proposé de débuter les paiements en juin 2016, alors que l’année dernière, pour des montants nettement inférieurs, il avait fait des promesses qui n’ont pas été tenues. Pourtant, ils ont, récemment, rencontré Mr  Birima Mangara, ministre du Budget, dans le but de décrisper cette situation très tendue qui plombe le secteur éducatif.

Xibaaru