Dialogue politique…la Raddho recommande à Macky l’implication de la société civile, des chefs religieux et…

Appel du dialogue, la Raddho donne des pistes aux acteurs politiques  

Il continue de faire beaucoup de bruits. Au-delà des acteurs politiques, le dialogue émis par le Président Macky Sall avec ses opposants le samedi dernier préoccupe également la société civile. La Rencontre africaine pour la défense des droits de l’homme (Raddho) donne des pistes pour aller vers ledit dialogue.

A travers un communiqué, Aboubacry Mbodj et ses camarades exhortent l’ensemble des acteurs de la classe politique sénégalaise à se départir de leurs «positions partisanes en faveur de l’intérêt général pour faire face aux nouvelles menaces à la paix, à la stabilité et à la sécurité auxquelles sont actuellement confrontés les pays africains dont le Sénégal».

Par ailleurs, la Raddho exprime son souhait «ardent» pour que le dialogue envisagé soit étendu à la société civile, au secteur privé, aux syndicats ainsi qu’aux chefs religieux et coutumiers, «afin de parvenir à des consensus forts visant à consolider les acquis démocratiques et à renforcer les institutions de la République».