Dialogue national…Racine Talla le DG de la RTS, accusé par Cheikh Bamba Dièye…

L’ancien ministre de la Communication Cheikh Bamba Dièye, a réclamé samedi l’intervention du chef de l’Etat, Macky Sall, pour rétablir l’équilibre dans l’accès à la Radiodiffusion Télévision sénégalaise, pour les partis politiques et autres forces vives de la nation.

Venu prendre part à la cérémonie de lancement du processus de « dialogue national » initié par le président Sall, au palais de la République, il a déploré « l’attitude de la RTS qui ne donne pas une part égale à toutes les composantes du pays ».

« Vous êtes le président de la République et vous pouvez rétablir ce déséquilibre qui n’honore pas notre pays », a dit le leader du FSD/BJ, le Front pour le socialisme et la démocratie/Benno Jubël.

Prenant à témoin le président du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA) présent à la salle des Banquets, Cheikh Bamba Dièye a relevé que le référendum avait été « l’expression visible » de l’inaccessibilité de la télévision publique pour les partis de l’opposition qui avaient choisi de voter « non ».

Malgré les divergences au plan politique, Cheikh Bamba Dièye s’est dit « toujours prêt à répondre à l’appel du chef de l’Etat » pour pouvoir porter à sa connaissance « les maux de la société sur tous les plans, en toute liberté ».

Au palais de la République où se tient la rencontre, autorités religieuses et coutumières, ainsi que des représentants des partis politiques, des syndicats et du secteur privé ont tour à tour pris la parole devant le chef de l’Etat pour se prononcer sur le sens du « dialogue national ».