Dialogue national ou Jeu de dupes…Le peuple sénégalais à nouveau victime des politiciens

Il ne restait que sa voix dans le concert de ceux qui prônent les retrouvailles de la famille politique. Macky Sall s’en mêle. Si le président de la République embrasse «chaleureusement» les autres partis politiques et se rappelle au bon souvenir de la coalition, c’est qu’il suit la logique des «réconciliateurs». Mais force est de constater que les contours que doivent prendre ces retrouvailles sont vagues. Elles peuvent s’avérer même impossibles si on analyse froidement le contexte avec des relations tendues entre Macky Sall et ses «ex-frères». Ses frères-là qui composaient la coalition qui lui a fait gagner la présidentielle, n’a-t-il pas semblé les écarter une fois son souhait réalisé ? Cette période douloureuse sera-t-elle enterrée si facilement ? Que faire des vieux contentieux comme l’emprisonnement de Karim Wade jugé arbitraire par ses partisans ? La traque et l’interdiction de sortie du territoire de pontes de l’ancien régime ? Et l’affaire relative à la présidence du Groupe parlementaire libéral ? La destitution d’Aïda Mbodj du Conseil départemental de Bambey ? Avec le recul, on se rend compte qu’il s’agit bien d’un jeu de dupes qui se fait sur le dos d’un peuple qui réclame toujours des comptes…

Soxna pour xibaaru.com