Détournement portant sur 130 millions de FCFa : l’ancien recteur de l’Ucad, Saliou Ndiaye dans de sales draps

L’Igf, Inspection générale des finances voudrait que soient traduits en justice quatre responsables de l’université de Dakar, mis en cause par l’enquête sur l’utilisation des subventions accordées à l’Université Cheikh Anta Diop de Dakar.
Il s’agit de l’ancien recteur Saliou Ndiaye, de l’ancien doyen de la Faculté de médecine, de pharmacie et d’odontostomatologie, Abderrahmane Dia alias Ardo, de l’agent Tafsir Diatara et du fournisseur Ousseynou Hadji. Selon les recommandations de l’Igf, devront être poursuivis, Saliou Ndiaye pour détournement de deniers publics portant sur la somme de 130 millions de FCfa, Tafsir Diatara et Ousseynou Hadji pour complicité de détournement de deniers publics. Abderrrahmane Dia pour détournement de deniers publics portant sur la somme de 65 millions.

Selon L’Observateur qui revient sur cette information, ces quatre responsables devraient être traduits devant la Chambre de discipline financière de la Cour des comptes pour les faits de «faute de gestion, comptable de fait, non-respect des procédures du Code des marchés publics et mauvaise imputation de dépenses publiques». Sur 150 millions de subventions, seuls 19 millions ont été justifiés.