Désenclavement de la Casamance…Et si la solution venait de Mamina Kamara ?

La situation à la frontière entre le Sénégal et la Gambie ne laisse aucun bon Casamançais indifférent. C’est avec le cœur plein d’émotion que les fils de Casamance abordé cette question. Invité du journal télévisé de20 heures de la TFM Mardi, Mamina Kamara a été interpelé sur la question. Le président du conseil départemental de Bignona estime qu’il faut aller résolument vers la résolution définitive de cette vieille et douloureuse situation. Sans vouloir revenir sur les causes connues de ce problème le Secrétaire général de L’ANACIM constate pour le regretter que les populations casamançaises souffrent au même titre que celles de la Gambie. C’est pourquoi, Mr Kamara pense que le plus vite sera le mieux et pour cela il estime qu’il faut suivre une étude déjà faite et qui permettra de désenclaver la Casamance en partant de Nganda au pont Gouloumbou et prolonger pour ressortir sur la RN4. En suivant ce tracé, Mamina Kamara souligne que c’est une économie de 300 km au lieu de vouloir faire 1000km ce qui rendrait les efforts de contournement de la Gambie moins compliqués. Pour Mamina Kamara, désenclaver le sud du pays c’est faire revivre une économie qui supporte mal l’enclavement dont souffre la Casamance.

L.BADIANE