Des syndicats de l’enseignement en colère contre…Le ministre des Finances Amadou Ba…Mais et leur ministre ?

Alors que le grand cadre des syndicats d’enseignants pense à déposer un préavis de grève pour non-respect des engagements du gouvernement, le SUDES lui, est très remonté contre le ministère de l’Economie accusé de ramer à contre-courant du Président Sall et de son Pm. Le versement des check off est à l’origine de la colère des camarades d’Amadou Diaouné. « Depuis quelques mois, le Ministère de l’Économie, des Finances et du Plan s’évertue à accuser un retard de deux à trois semaines dans le reversement mensuel du produit des check off aux syndicats. Il y a risque, si l’on n’y prend garde, que cela atteigne et dépasse le mois ! Ce n’est rien d’autre qu’un détournement de fonds », charge le SUDES dans une déclaration. Le syndicat reste même convaincu que les services dirigés par Amadou Ba et Birima Mangara sont animés par « une volonté délibérée d’asphyxier les syndicats par le blocage des ressources financières ». Après avoir rappelé au ministère les charges de l’organisation syndicale, le SUDES appelle ses camarades à préparer un plan de riposte et a déjà fait porter aux deux ministres la responsabilité de toute perturbation de la paix sociale à l’école.